​​Chouette à voir! fait son nid​​

​​Pour remplir un formulaire d'engagement pour la campagne de financement, cliquez ici.

Ouvrir Chouette à voir! toute l’année

Depuis 1996, l’UQROP a le projet de construire un centre d’interprétation. Ce bâtiment permettra d’accueillir le public à l’année. Suite à la planification stratégique de juin 2015, il est devenu évident que les revenus générés par l’ouverture à l’année assureront la pérennité de l’organisme et le développement du plein potentiel de Chouette à voir!. C’est pourquoi l’UQROP veut construire un édifice écoresponsable selon ses convictions de conservation de la nature et de réduction de l’impact environnemental des activités du site. L’édifice accueillera en moyenne 200 personnes par jour.

Il s’agira d’un bâtiment innovateur, écologique et unique, ayant la plus haute performance énergétique au Québec et au Canada. Un bâtiment nette zéro et zéro carbone qui ouvrirait ses portes en 2021. La bâtisse sera réalisée et opérée dans une optique de développement durable avec des matériaux écologiques, une utilisation réduite de l’eau et une réduction des déchets.

La mission de l’édifice sera en accord avec les valeurs de l’UQROP soit :

                 Éduquer         Émerveiller         Inspirer l’expérience avec la nature        Respecter        Protéger

On bâtit pour l’avenir : audace et vision à long terme!

L’édifice d’environ 1 600 m2 comprendra :  

Exposition permanente                        Exposition temporaire                  Salle de découvertes

Salle multifonctionnelle                      Boutique-accueil                           Cuisinette                  

Quartier des oiseaux                            Espace vétérinaire                         Espace administratif  

Espace d’entretien et de rangement     Terrasse                                         Toilettes

Les caractéristiques de l’édifice

  • Sobre, fonctionnel, pratique, accueillant, innovateur;
  • Promotion de l’éducation sur : les oiseaux de proie, l’environnement naturel, le développement durable au niveau de l’énergie et l’ensemble du projet de l’édifice;
  • Percées visuelles favorisant la connexion avec la nature;
  • Le plus efficace au niveau énergétique au Québec et au Canada, 60kWh/m2, ce qui implique :
    • Enveloppe du bâtiment très efficace;
    • Réduire l’utilisation de l’électricité dans l’édifice;
    • Normes de construction au-delà de celles en vigueur actuellement;
  • Utilisation du bois;
  • Coûts de construction abordables;
  • Coûts d’opération minimum (chauffage, climatisation, électricité);
  • Accessible à tous;
  • Démonstration et intégration de trois innovations:

Éclairage et ventilation naturelle, solaire passif et énergie renouvelable

Système de géothermie à «expansion directe» au CO2

Contrôles prédictifs

  • Installations septiques avec traitement aux UV, réduction utilisation de l’eau, toilettes à compost;
  • Aménagement paysager avec les plantes indigènes;
  • Entretien facile.

Processus de conception intégrée

C’est ce qu’un tel édifice, avec son unicité, nécessite comme approche novatrice de conception. Cette approche requiert que tous les intervenants au projet, architecte, ingénieurs, gestionnaire de construction, chercheurs puissent s’asseoir ensemble, dans le cadre d’ateliers de conception. Ainsi, ils trouvent conjointement des solutions aux différents défis soulevés par l’édifice. Ensuite, les solutions apportées sont validées lors de simulations.

Nous désirons que les connaissances acquises lors de ce projet fassent progresser la construction de ce type d’édifice. C’est pourquoi toutes les mesures de réduction de consommation énergétique seront documentées. Les connaissances apprises lors du projet seront diffusées auprès des spécialistes, des étudiants et du grand public. De plus, nous désirons compléter une analyse comparative permettant d’influencer l’établissement de nouvelles normes pour le code du bâtiment au bénéfice des générations futures.

Pour les mordus de technique, voici les objectifs de performance énergétique et environnementale

  1. Performance énergétique de base de l’édifice : 60kW h/m2 (excluant les équipements électriques);
  2. Consommation annuelle de l’édifice : zéro
  3. Passivhaus : 10W/m2 pour le chauffage et climatisation;
  4. Niveler la demande énergétique sur 24 heures, sans demande de pointe;
  5. Émission nulle de CO2 dans le cadre de l’opération de l’édifice;
  6. Réduction de l’utilisation eau potable : 40%
  7. Confort thermique adaptatif avec référence partielle au standard ASHRAE 55;
  8. Charge en éclairage de moins de 7 W/m2;
  9. Un certain niveau d’autonomie afin de maintenir le confort, en assurant l’intégrité du bâtiment et maintenir un fonctionnement minimum de l’édifice pour un certain laps de temps;
  10. Qualité de la lumière, analyse de type standard MLI contribuera à ces mesures;
  11. Demande énergétique de l’édifice sur 24 heures;
  12. Confort des occupants à l’intérieur de l’édifice.

Échéancier

Lancement du projet/études préparatoires                 Septembre 2015 à décembre 2017

Relevé topographique du site                                     Septembre 2018

Études géotechniques                                                 Octobre 2018

Ateliers de conception (5)                              Octobre 2018 à février 2019

Plans et devis préliminaires                            Mars 2019

Plans et devis finaux                                       Décembre 2019

Construction                                                    2020-2021

Campagne financement publique                    Janvier 2018 à décembre 2022

            Objectif :   500 000$                          

            À ce jour : 156 000$

Construction

Les simulations effectuées à partir des plans et devis à 30% de l’édifice nous permettent d’atteindre les objectifs suivants :

  • l’économie de GES pour le bâtiment de référence CMNÉB 1997 est de 54.6 t CO2e
  • le bâtiment proposé a une consommation totale de 77 kWh/m2/an. Si nous construisions le même édifice, sans avoir les spécificités du quartier des oiseaux, la simulation montre que le bâtiment proposé a une consommation totale de 69 kWh/m2/an.
  • Nous avons atteint notre objectif zéro carbone. La norme zéro carbone demande une intensité de la demande en énergie thermique (IDET) inférieure à 34 kWh/m2/an, le bâtiment proposé a un IDET de 27 kWh/m2/an.

L’équipe de rêve

Pour réaliser ce projet, l’UQROP s’est entourée de spécialistes qui ont une feuille de route impressionnante. Ils ont tous participé à des projets, soit nette zéro, haute performance énergétique ou LEED. Ce sont des passionnés qui s’impliquent dans des projets novateurs comme celui de ce centre d’interprétation, car ils ont à cœur de faire la différence pour la conservation de l’environnement. Un bonheur que de travailler avec ces professionnels!

« Le nouveau centre d’interprétation afin que Chouette à voir! se fasse un nid, est un défi à plusieurs niveaux. Un des aspects satisfaisants du projet est la synergie de l’équipe, guidée par la mission de l’UQROP : réhabiliter ces magnifiques oiseaux de proie, les faire connaître et, de ce fait, apprécier et protéger le milieu naturel dont ils, et nous tous, faisons partie.

Pour faire un bon projet, ça prend au départ un bon client. L’UQROP est un client exemplaire, pleinement impliquée et partie prenante du projet.

Ensuite, une équipe de rêve expérimentée et pleinement dédiée au projet. L’architecte dévouée à 100% dans le développement durable, qui sait harmoniser les différents intérêts des membres de l’équipe. Des universitaires qui présentent des nouvelles idées afin que nous nous dépassions. L’ingénieur en structure cartésien qui aborde le côté pratique. Le gestionnaire de construction qui valide la faisabilité de nos idées. Finalement, l’ingénieur en électromécanique qui voudrait bien que le bâtiment puisse être totalement passif et puisse se passer de systèmes mécanique et électrique. Ce n’est pas encore possible, mais l’intégration de l’éclairage naturel, d’une enveloppe à haute efficacité fera en sorte que les systèmes seront minimisés et que le bâtiment offrira une grande résilience. Et tout ça dans un bâtiment chaleureux, invitant et bien intégré dans son milieu. On bâtit pour le futur!»

Roland Charneux, Vouli Mamfredis, Claude Tollett et Charles-Henri Brunet (Texte des coprésidents d’honneur, Chouette soirée, 25 mai 2019)

L’équipe de rêve est entourée de nombreux étudiants à la maîtrise ou au doctorat de l’Université Concordia. Les voici (en partant en bas à gauche, puis vers la droite et recommencer à chaque marche de l’escalier) : José Candanedo (chercheur, CanmetÉnergie), Bruno Lee (enseignant, U. Concordia), Vouli Mamfredis (architecte, Studio MMA), Suzie Plourde (chargée de projet, UQROP), Christine-Anahita Bigtashi (U. Concordia), Firdous Nizar (U. Concordia), Sherif N. Goubran (U. Concordia), Morteza Hazbei (U. Concordia), Aristofanis Soulikias (U. Concordia), Gilles Jean (ass. recherche, U. Concordia), Réjean Duval (adm., UQROP), Charles-Henri Brunet (gestionnaire construction, Espace Construction), Felipe Merino (U. Concordia), Yan Ferron (ingénieur, Pageau-Morel), Roland Charneux (ingénieur, Pageau-Morel), Yin Li (U. Concordia), Ashleigh Papakyriakou (U. Concordia).

Université Concordia, centre d’études sur le bâtiment à consommation nulle d’énergie

CanmetÉnergie Varennes, Ressources naturelles Canada

MRC des Maskoutains, DEM

Pageau Morel et Associés

Studio MMA architecture

CWT Consultants

Espace Construction

Un apport financier important

Ce projet ambitieux est évalué à près de 6M$. L’UQROP a fait des demandes auprès de fondations privées et d’autres institutions. Nous sommes à la recherche de partenaires privés et sollicitons différents programmes de subventions pour la construction. La campagne de financement auprès des partenaires privés a comme objectif de réunir 500 000$. Les fidèles partenaires de l’UQROP, vous-même cher lecteur, des compagnies et des fondations, tous sont invités à contribuer.

Participez aussi, faites votre don mensuel ou unique via CanaDon ou Symplik. Vous obtiendrez automatiquement votre reçu fiscal. Parlez-en à vos amis, votre famille, votre employeur!

11 clubs et/sociétés d’ornithologie, sur les 31 sollicités ont répondu à notre appel, pour une rencontre tenue le 10 mars 2018. Par la suite, plusieurs stratégies ont été utilisées pour appuyer le projet : lettres de supports moral et financier, dons recueillis lors du Grand Défi Québec Oiseaux, réservation d’une animation et présence d’une boîte de dons qui se remplit rapidement, séance photo avec les oiseaux ambassadeurs, des objets promotionnels offerts lors de réunions et solliciter personnellement leurs membres pour faire des dons. Résultat : 7 600$.

Les médecins vétérinaires, sollicités par courriel, ont permis d’amasser 4 800$ en quelques semaines.

Les membres de l’UQROP sont également officiellement sollicités pour faire un don mensuel ou unique. Résultat : 7 500$.

Les entreprises contribuent également à ce projet unique : Power Corporation du Canada, la Caisse Desjardins de la région de Saint-Hyacinthe, Raymond James Canada Foundation.

La région nous offre un appui très important. Au 50 000$ de la MRC des Maskoutains, s’ajoutent 30 000$ de la Municipalité de Saint-Jude et un autre 30 000$ de la ville de Saint-Hyacinthe. De plus, quatre municipalités de la région nous donnent 1$/habitant, pour un montant 3 533$.

Tous ces gestes représentent l’intérêt de ce projet pour tous ces groupes. Ils nous permettent aussi d’aller chercher d’autres subventions et partenaires comme la Fédération canadienne des municipalités avec le Fonds municipal vert.

Présentement, nous avons réuni les montants suivants:

En argent        Subventions gouvernementales         1 060 000$        

            Participation privée                              156 000$

En services                                                                   236 700$

Petit train va loin! Un gros merci à tous ces donateurs et partenaires!

Services

Université Concordia, centre d’études sur le bâtiment à consommation nulle d’énergie (logo)

CanmetÉnergie Varennes, Ressources naturelles Canada (logo)

MRC des Maskoutains, DEM

Pageau Morel et Associés

Studio MMA architecte

CWT Consultants

 

Subventions et dons

Fédération canadienne des municipalités, Fonds municipal vert

MAMOT-FARR 

Power Corporation du Canada 

MRC des Maskoutains, Fonds développement rural 

Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs 

Municipalité de Saint-Jude 

Ville de Saint-Hyacinthe 

Caisse Desjardins de la région de Saint-Hyacinthe 

Municipalité Saint-Liboire

Municipalité Saint-Barnabé-Sud

Municipalité Saint-Hugues

Municipalité Saint-Bernard-de-Michaudville

Membres de l’UQROP

Clubs d’ornithologie: COST, SLOE, SLOA, COBSL, SBM, COHL, CORDEM, COIM, COG, RQO Grand Défi QuébecOiseaux (Colvert, Club d’ornithologie de Longueuil, Les drôles de moineaux, Les Duchesses, Les Grands Ducs, Les Grives SOLidaires, Les Mouettes Rieuses)

Médecins vétérinaires

 

La petite histoire de Chouette à voir! en images

1993    Le début d’une belle aventure, la propriété de Chouette à voir! lors de son achat.

Automne 1994 : les Forces armées canadiennes construisent le pont et le chemin d’accès au site.

Crédit photo : Martin Chicoine

Automne 1994 : près d’une centaine de bénévoles participent à la construction du complexe de réhabilitation. Des employés d’Hydro-Québec viennent bénévolement installer les fondations du complexe de volières de réhabilitation.

Crédit photo : Martin Chicoine

1996 Les premières animations à Chouette à voir! avec Maude Trioreau et Gaston Côté.

Crédit photo : Martin Chicoine

Avril 2019, Perspective de l’édifice, plans et devis préliminaires 30%.